#444 Restorative Approaches to Senior Safety: The Nova Scotia Experience/Approches réparatrices pour la sécurité des aînés : l’expérience de la Nouvelle Écosse

The event will start on: May 13, 01:00pm EDT
And will end on: May 13, 02:30pm EDT

CNPEARCPMTA-tagline-COL

la version française suite...

button powerpoint pres   audio recording

 In Nova Scotia a collaborative network of community-based organizations, academic institutions, government departments and volunteers has been developing a holistic restorative approach to senior safety. 

The presenters will share their learnings through the development of this community of practice, as well as the practices utilized by the community partners when working with seniors.
This webinar will be an opportunity for a dialogue on how a restorative approach might be useful from an individual, institutional, societal and cultural perspective when looking at safety for seniors and everyone.

Advisor on Tap:

R DeribleRichard Derible is a School Administration Supervisor with the Halifax Regional School Board (HRSB). This year, Richard is on secondment with the Department of Justice, where he is leading the Restorative Approaches in Schools Project (RAISP), a joint project of the Department of Justice and the Department of Education. Richard has also been a classroom teacher, vice principal, principal and Safe Schools consultant with the HRSB. While Principal at École St. Catherine’s School (ESCS) in Halifax, Richard and the ESCS community initiated a restorative approaches pilot project (September 2009) that had a significant and positive impact on the culture and climate at the school. Richard has been key in finding the connections between the work in schools and work with seniors.

S ElliottSharon Elliott is coordinator of the Annapolis County Seniors’ Safety Program with the Annapolis District of the RCMP in Nova Scotia. A program originating in Nova Scotia in 1996, Sharon has lead the development of this position and has assisted with its growth and expansion across Nova Scotia. Through her position, she is also a lead partner in the support and development of a Restorative Approach to Senior Safety and Abuse in Nova Scotia. Sharon is certified as an Elder Planning Counselor through the Canadian Initiative for Elder Planning Studies (CIEPS), and has also worked with the Victims’ Services Branch of the NS Department of Justice - assisting victims of crime through the criminal justice system.

J LlewellynJennifer Llewellyn is the Viscount Bennett Professor of Law at the Schulich School of Law at Dalhousie University in Halifax, Nova Scotia. Her teaching and research is focused in the areas of relational theory, restorative justice, truth commissions, international and domestic human rights law and Canadian constitutional law. She has written and published extensively on the theory and practice of restorative justice in both transitional contexts and established democracies. Jennifer had been a key partner in the development of Restorative Approaches to Senior Safety. Her academic work has provided the foundation for the development of this approach in Nova Scotia.

Y McCauleyYvon McCauley is a Caseworker with Tri-County Restorative Justice. He works with youth between the ages of 12 and 17 who have come in conflict with the law and all who have been affected by the harm. Yvon also manages the Bringing Restorative Justice into Schools program at the Yarmouth and Shelburne High Schools. Yvon has also been involved with the development of a restorative approach to senior safety since 2011.

J YerxaJocelyn Yerxa is the A/Director of Programs and Community Development Coordinator for the Nova Scotia Department of Seniors. In that role, she focuses on building community capacity to address aging issues, so Nova Scotians can age and live well. Jocelyn also serves on the Canadian Network for the Prevention of Elder Abuse board and management team for the Knowledge Sharing project. Since 2011, Jocelyn has been part of the team developing the restorative approaches to senior safety project in the province. The project is a collaborative endeavour involving more than 30 representatives from community, government, police, health care, law, as well as senior volunteers themselves. She sees a restorative approach as the most promising approach to helping families, communities, and institutions prevent and deal with conflict and harms.

Related Resouces:

www.cnpea.ca

 

Approches réparatrices de la sécurité des aînés: l'expérience de la Nouvelle-Écosse

 

Pour vous inscrire:1.Créer un compte de connexion 2.connexion 3.cliquez sur la causerie d`intéret, cliquez sur enregistrer
Pour joindre: le 13 mai 2015 cliquez ici pour télécharger les instruction d`accès et présentation powerpoint

Des segments du wébinaire seront réalisés dans les deux langues officielles
Les présentations Powerpoint seront disponibles en anglais et en français
Deux conférenciers bilingues pourront répondre à vos questions dans les deux langues officielles

En Nouvelle-Écosse, un réseau collaboratif composé d’organismes communautaires, d’établissements d’enseignement, de ministères gouvernementaux et de bénévoles travaille à mettre au point une approche réparatrice de la sécurité des aînés. Le réseau vise à élaborer une approche réparatrice holistique de la sécurité des aînés en nous engageant à travailler avec les aînés, et entre nous, selon les principes et pratiques de la justice réparatrice.
Au cours de ce wébinaire, nous partagerons avec vous notre compréhension de la théorie relationnelle et de l’approche réparatrice en ce qui a trait aux aînés. Nous partagerons ce que nous avons appris en élaborant notre approche et notre communauté de pratique de la justice réparatrice. Nous partagerons les pratiques que mettent en oeuvre nos partenaires communautaires lorsqu’ils travaillent avec des aînés. Ce wébinaire sera aussi l’occasion d’un dialogue sur la manière dont une approche réparatrice peut être utile d’un point de vue individuel, institutionnel, sociétal et culturel au regard de la sécurité des aînés et de tous.
Nous présenterons des segments du wébinaire dans les deux langues officielles. Deux de nos conférenciers sont bilingues et peuvent répondre aux questions dans la langue que vous préférez.

Conférenciers:

R DeribleRichard Derible est superviseur de district scolaire au Conseil scolaire régional de Halifax (HRSB). Cette année Richard est détaché auprès du ministère de la Justice où il dirige le projet Restorative Approaches in Schools (RAISP), un projet conjoint du ministère de la Justice et du ministère de l’Éducation. Richard a aussi été enseignant, directeur adjoint, directeur d’école et consultant auprès du HRSB. Avant de se joindre au HRSB, Richard a travaillé à la division des Projets spéciaux du ministère des Services communautaires de la Nouvelle-Écosse où il a élaboré des programmes de plein-air pour les enfants ayant des besoins spéciaux et les jeunes à risque. Tandis qu’il dirigeait l’École St. Catherine’s School (ESCS) à Halifax, Richard et la communauté scolaire de l’ESCS ont mis en oeuvre un projet pilote d’approches réparatrices (septembre 2009) qui a eu des répercussions importantes et bénéfiques sur la culture et le climat de l’école. Depuis un an, Richard s’implique aussi dans l’élaboration d’approches réparatrices à l’égard des aînés. Richard a joué un rôle déterminant dans la découverte de liens entre le travail dans les écoles et le travail auprès des aînés.

S ElliottSharon Elliott est coordonnatrice du Annapolis County Seniors’ Safety Program de la GRC du district d’Annapolis en Nouvelle-Écosse. Ce programme a vu le jour en Nouvelle-Écosse en 1996. Sharon a contribué à sa création et à son expansion dans toute la Nouvelle-Écosse. Elle est aussi chef de file dans le soutien et le développement d’une approche réparatrice en matière de sécurité et de maltraitance des aînés en Nouvelle-Écosse. Sharon est agréée comme Elder Planning Counselor par la Canadian Initiative for Elder Planning Studies (CIEPS); elle a aussi travaillé avec la Victims’ Services Branch du ministère de la Justice de la Nouvelle-Écosse, qui aide les victimes à naviguer dans le système de justice criminelle.

J LlewellynJennifer Llewellyn occupe le poste de Viscount Bennett Professor of Law de la Schulich School of Law à l’Université Dalhousie à Halifax (Nouvelle-Écosse). Son enseignement et sa recherche sont centrés sur la théorie relationnelle, la justice réparatrice, les commissions pour la vérité, les droits internationaux et nationaux de la personne et la loi constitutionnelle canadienne. Elle a écrit et publié de nombreux ouvrages sur la théorie et la pratique de la justice réparatrice dans des contextes de transition et de démocraties établies. Jennifer a joué un rôle prépondérant dans l’élaboration d’approches réparatrices en matière de sécurité des aînés. Ses travaux universitaires ont posé les jalons du développement de cette approche en Nouvelle-Écosse.

Y McCauleyYvon McCauley est un travailleur social chez Tri-County Restorative Justice. Il travaille avec les jeunes de 12 à 17 ans qui ont été en conflit avec la loi et tous ceux qui ont subi des préjudices. La justice réparatrice, en donnant une voix à tous ceux qui ont été lésés, permet au public de reprendre confiance dans le système de justice; elle favorise aussi la construction de relations dans la communauté plutôt que de blâmer et punir. Yvon gère aussi le programme Bringing Restorative Justice into Schools dans les écoles secondaires de Yarmouth et de Shelburne. Yvon est aussi impliqué dans l’élaboration d’une approche réparatrice de la sécurité des aînés depuis 2011.

J YerxaJocelyn Yerxa est directrice adjointe des programmes et coordonnatrice du développement communautaire au Department of Seniors de la Nouvelle-Écosse. En cette capacité, elle vise à renforcer les capacités communautaires pour aborder les problèmes liés au vieillissement, afin que les Néo-Écossais puissent bien vivre et bien vieillir. Jocelyn est aussi membre du conseil du Réseau canadien pour la prévention du mauvais traitement des aînés et de l’équipe de gestion du Projet de partage des savoirs. Depuis 2011, Jocelyn fait partie de l’équipe qui élabore le projet des approches réparatrices de la sécurité des aînés dans cette province. Ce projet est une entreprise de collaboration impliquant plus de 30 représentants de la communauté, du gouvernement, de la police, des domaines de la santé et du droit ainsi que des aînés. Jocelyn voit l’approche réparatrice comme la plus prometteuse pour aider les familles, les communautés et les institutions à prévenir les conflits et les préjudices et à les résoudre le cas échéant.

 

 

Ottawa SEO and Web Design